AccueilPeopleCamille Lellouche anéantie face à Nikos Aliagas : la maternité l'a mise chaos

Camille Lellouche anéantie face à Nikos Aliagas : la maternité l’a mise chaos

Il y a quelques jours, la célèbre humoriste et comédienne, Camille Lellouche a fait des confidences renversantes à Nikos Aliagas dans son émission 50′ inside. Alors que l’animateur phare de TF1 lui présentait un portrait d’elle-même évoquant son enfance, celle qui a goûté récemment à la maternité n’a pas pu s’empêcher de verser quelques larmes. « Qu’est-ce que vous avez à dire à cette petite fille ? » l’a interrogé Nikos Aliagas.

Un passé semé d’embûches

C’est donc avec beaucoup d’émotions que Camille Lellouche s’est confiée en toute transparence sur son passé et sur sa carrière. Avec son humour légendaire, la chanteuse populaire très active sur les réseaux sociaux a déclaré :  « Est-ce que Margaux peut venir avec un petit mouchoir parce que là c’est dur ». L’émotion était palpable sur le plateau.

Devant une photo de la star alors qu’elle avait 5 ans, la mère de famille a littéralement craqué. « J’ai envie de lui dire : ‘Tu vas voir, tu vas kiffer. Tu vas un peu morfler mais ça va bien se passer », a-t-elle indiqué, soulignant que son chemin a été semé d’embûches mais qu’elle n’a jamais baissé les bras.

Une expérience hors norme

Avant de préciser : « J’étais vraiment mignonne. J’étais bien en plus à cette période, j’étais apaisée. Je ne dis pas que je ne suis plus apaisée mais je n’avais pas de problème. » D’autant plus qu’elle a tenu à souligner la forte ressemblance avec sa fille, née le 9 octobre dernier.  « En plus, je vois un peu ma fille, c’est bizarre« , a-t-elle lâché.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle expérience à laquelle est confrontée Camille Lellouche. Celle qui est désormais mère d’une petite famille, a reconnu que ce nouveau rôle n’est pas le plus facile. Entre les nuits très courtes, les pleurs de bébé, et les nouveau rituels à intégrer avec sa fille, elle ne sent pas passer les journées devenues désormais très chargées.

Une maternité qui la comble de bonheur

Malgré un épuisement intense, elle savoure chaque instant de cette nouvelle vie avec sa fille, qui fait sa plus grande fierté.  « Les nuits sont courtes. Mais, même si on dort deux heures, à chaque réveil, quand on regarde son enfant, on se dit : ‘Mais en fait, c’est fou !’« , a-t-elle indiqué, sûre d’elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Advertisingspot_img

Popular posts

My favorites

I'm social

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner